Des collaborateurs de la Maison
18 Novembre 2020
Article-reading-time 2 min

Le Handicap chez Louis Vuitton : témoignages

Chez Louis Vuitton, assurer la continuité des parcours professionnels et l’épanouissement de tous les collaborateurs, quelle que soit leur situation est plus qu'un objectif. C'est un état d'esprit. Accompagnement sur-mesure, dialogue et soutien participent à l’intégration des talents au sein des équipes et à leur réussite professionnelle. La Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées est l’opportunité de donner la parole aux personnes qui vivent et travaillent au quotidien sur la question au sein de notre Maison. Nous avons rencontré quatre collaboratrices. Elles nous éclairent sur les enjeux et les attentes, racontent leur expérience et partagent leurs défis. 

« Nous recherchons des solutions de maintien en emploi pour 100 % de nos collaborateurs qui rencontrent au cours de leurs parcours des difficultés, des accidents de vie. Nous avons à cœur de les accompagner individuellement et au cas par cas afin de trouver les solutions les plus inclusives et pérennes possibles. Nous n’hésitons pas à leur proposer des solutions sur mesure pour leur permettre de continuer à se développer et s’épanouir dans leur métier », explique Sara, responsable des ressources humaines.

« Lorsque l’on postule à des offres d’emploi en situation de handicap, on se heurte à des situations auxquelles on n’était pas préparé », confie Letizia. Embauchée en qualité de chef de projet service client digital chez Louis Vuitton il y a cinq ans, elle se souvient de son expérience de recrutement au sein de notre Maison. « J’ai véritablement été recrutée sur la base de mes compétences. J’ai été reçue en entretien pour ce que mes compétences valaient », ajoute-t-elle avec reconnaissance. Après son intégration, Letizia a pu compter sur l’écoute et l’accompagnement des équipes. « Il ne faut pas avoir peur de le dire à son responsable, c’est une contrainte avec laquelle on vit tous les jours et ça compte », révèle-t-elle.

« Je reçois parfois des collaborateurs qui ne se rendent pas compte qu’ils sont en situation de handicap. Mon travail consiste à les accompagner dans cette démarche de reconnaissance, identifier les solutions les plus adaptées au cas par cas, et les mettre en place dans leur vie professionnelle et parfois personnelle. Je travaille en partenariat avec notre assistante sociale qui les accompagne sur le volet administratif », ajoute Jamila, coordinatrice des services médicaux.

Fanny travaille depuis presque neuf ans chez Louis Vuitton. Après son accident, elle a pu poursuivre sa carrière en comptabilité grâce à un aménagement complet de son cadre et de ses horaires de travail.

« Cela fait maintenant bientôt trois ans que je suis en télétravail trois jours par semaine. J’ai pu trouver un équilibre entre le travail, les soins et ma vie personnelle. Psychologiquement, la reprise du travail a été très importante pour ma guérison », explique-t-elle. « Mon bureau a été aménagé sur site et à domicile. J’ai deux écrans, des chaises ergonomiques, tout le confort nécessaire pour travailler. J’ai aussi été accompagnée pour remplir mon dossier administratif. Cela m’a permis d’être sûre qu’il serait accepté ».

« C’est vrai que cela peut être compliqué d’assumer le handicap et de dire ce que l’on ressent, mais ça aide vraiment. Dans l’ensemble, j’ai été très soutenue par les équipes. J’espère que mon témoignage aidera certaines personnes à se dévoiler », conclue Fanny.

équipe Louis Vuitton